Le Wali (gouverneur) de l'État du Nil Blanc, Ismail Warraq, a révélé la disponibilité d'énormes opportunités d'investissement dans l'État dans les domaines de l'agriculture et des ressources animales et minérales.
Lors de sa rencontre une délégation de la présidence du secteur minier au Ministère de l'Énergie et des Mines, il a fait allusion à leurs démarches pour attirer de nombreux investissements, spécialement dans les domaines qui n'ont pas été abordés auparavant, comme l'investissement dans les ressources minières.
De son côté, le Sous-secrétaire du Secteur Minier au Ministère de l'Énergie et des Mines, Dr. Mohamed Yahya, a dit ,lors de sa visite dans l'État du Nil Blanc, que l'État du Nil Blanc jouit d'un certain nombre de ressources minérales à la tête desquelles l'or, les matériaux de construction et les  pierres ornementales (granit, or, sables blancs et marbre) et d'autres ressources minérales qui n'ont pas été investies jusqu'à présent, en faisant allusion à leur démarches pour ouvrir la porte de l’investissement dans ce domaine et à l’ apparence de l’exploitation minière traditionnelle dans le Sud de l'Etat près de la région de Jabalain.
Le Sous-Secretaire  du Secteur des Mines a été accompagné, lors de sa visite jeudi à l'État du Nil Blanc, par le Directeur Général de l'Autorité des  Recherches Géologiques, le Directeur Général de la Compagnie Soudanaise des Ressources Minérales et de plusieurs leaders du secteur minier à l'Autorité des Recherches Géologiques et de la compagnie Soudanaise des Ressources Minérales.
De son côté, le Directeur Général de l'Autorité Générale des Recherches Géologiques, Suleiman Abdul Rahman, a affirmé que l'État du Nil Blanc jouit d'énormes potentiels miniers à savoir les matériaux de construction, les roches artificielles, les roches ornementales, les minéraux d'or et de cuivre et d’autres minéraux dans les différentes régions de l'État, indiquant en même temps que l'Autorité s'ouvrira au cours de la période à venir une succursale dans l'Etat.
De même, le Directeur Général de la Compagnie Soudanaise des Ressources Minérales, Moubarak Ardoul, a révélé d'énormes dettes de l'État sur les usines de ciment, parmi lesquelles la cimenterie (Rabak), soulignant que l’ancien régime exemptait les usines de ciment de payer les grands revenus que doit être payé à l'État.
A savoir que l’État du Nil Blanc et l’Autorité Générale des Recherches Géologiques ont signé, durant la visite de la délégation du secteur minier, une note d’entente dans les différents domaines miniers, parmi lesquels l’ouverture du bureau de l’Autorité dans l’État du Nil Blanc.

Suivez-nous